Créer Sasu : quelle est la démarche à suivre pour créer votre SASU ?

Créer Sasu : quelle est la démarche à suivre pour créer votre SASU ?

26 août 2022 Non Par panel62

Vous souhaitez créer votre propre SASU ? Il existe plusieurs étapes à suivre pour y parvenir. En effet, vous devrez tout d’abord déterminer le montant du capital social, puis trouver les bonnes personnes pour constituer votre équipe. Vous devrez ensuite rédiger les statuts de votre société et les déposer au greffe du tribunal de commerce. Une fois ces étapes accomplies, votre SASU sera officiellement créée !

La SASU : présentation & modalités de création

La SASU est une forme juridique de société relativement simple à créer et souple dans sa gestion. Elle convient parfaitement aux petites structures et peut être développée à l’international. Voici les étapes à suivre pour créer une SASU. Tout d’abord, il faut réunir les fonds nécessaires à la création de la SASU. La somme nécessaire dépend du type d’activité que vous souhaitez développer et du nombre d’associés.

Ensuite, il faut rédiger les statuts de la société. Ce document doit être signé par tous les associés et notarié. Une fois les statuts rédigés, ils doivent être enregistrés auprès du greffe du tribunal de commerce. En parallèle, il faut déposer le capital social auprès d’une banque. Après ces démarches, il faut publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales.

Ce journal doit être déposé au greffe du tribunal de commerce. Enfin, il faut demander l’immatriculation de la SASU au Registre du commerce et des sociétés (RCS). Après ces différentes étapes, votre SASU est officiellement créée !

La rédaction des statuts de votre SASU

La création d’une SASU implique la rédaction des statuts de la société. Ces statuts doivent être rédigés en conformité avec les dispositions légales et doivent respecter certaines formalités.

La rédaction des statuts est l’étape cruciale de la création d’une SASU et il est important de bien la maîtriser. Les statuts d’une SASU doivent mentionner les informations suivantes :

  • La dénomination sociale de la société ;
  • L’objet social de la société ;
  • Le siège social de la société ;
  • La durée de la société ;
  • Le montant du capital social ;
  • La forme du capital social ;
  • Les modalités de apport des actions ;
  • Les droits attachés aux actions ;
  • Les conditions de cession des actions ;
  • La composition du conseil d’administration ;
  • La répartition des pouvoirs entre les associés ;
  • Les modalités de fonctionnement du conseil d’administration ;
  • La fixation du montant de la rémunération des administrateurs ;
  • Les modalités de nomination et de révocation des administrateurs ;
  • La désignation du président du conseil d’administration ;
  • Les modalités de fonctionnement de l’assemblée générale des associés ;
  • Les règles de majorité ;
  • Les modalités de convocation des associés ;
  • La désignation du commissaire aux comptes ;
  • La désignation du dirigeant de la société.

Une fois les statuts rédigés, ils doivent être signés par tous les associés et datés. Ils doivent ensuite être déposés au Greffe du Tribunal de Commerce, accompagnés d’un dossier de création de société.

Définir les objectifs de sa SASU

La définition des objectifs est une étape cruciale dans la création d’une SASU. En effet, les objectifs fixés vont guider les choix de l’entreprise en termes de stratégie, de business model, de ressources humaines, de financement, etc. Il est donc important de bien réfléchir aux objectifs que l’on souhaite fixer à son entreprise.

Les objectifs peuvent être multiples et variés, mais il est important de les hiérarchiser afin de ne pas se perdre. Il est également important de veiller à ce que les objectifs soient atteignables, mesurables et en accord avec les valeurs de l’entreprise. Une fois les objectifs définis, il est important de les communiquer à tous les membres de l’entreprise, afin que chacun sache où l’entreprise se dirige et ce qu’elle cherche à accomplir.

Dépôt des documents auprès du greffe du tribunal de commerce

Le dépôt des documents auprès du greffe du tribunal de commerce est la dernière étape de la création d’une SASU. Une fois que vous avez réuni tous les documents nécessaires à la création de votre SASU, vous devez les déposer auprès du greffe du tribunal de commerce.

Le greffe du tribunal de commerce est l’organisme chargé de l’enregistrement des actes relatifs aux sociétés commerciales. Pour déposer vos documents, vous devez vous rendre au greffe du tribunal de commerce dont dépend votre siège social. Vous pouvez également le faire par voie postale, mais dans ce cas, vous devrez joindre une demande d’enregistrement à vos documents. Une fois que vos documents ont été enregistrés, vous recevrez une attestation d’immatriculation de votre SASU, qui est le document officiel vous reconnaissant comme une société commerciale.

La SASU : une forme de société populaire

Si vous voulez fonder votre entreprise et que vous ne tenez pas forcement à prendre des associés, plusieurs structures d’entreprises unipersonnelles s’offrent à vous, voyons ensemble comment créer l’une des plus populaire : la SASU.

Une entreprise de forme SASU est une société par action simplifiée unipersonnelle, elle est régie par le même système que les entreprises de type SAS à la différence qu’elle est constituée par un associé unique.

La différence entre ces deux formes se résume au nombre d’associés et quelques formalités quant à la prise de décision. La SASU profite néanmoins des même avantages de la SAS et se constitue de la même façon. Pour aller plus loin, rendez vous sur le site suivant : www.creer-sasu.com.

En résumé : les démarches pour créer une SASU

Pour créer votre entreprise SASU, un certain protocole doit être respecté :

  • Rédiger et signer les statuts de la société,
  • faire évaluer les apports en nature,
  • déposer l’intégralité du capital à la banque,
  • publier une annonce de constitution,
  • immatriculer votre entreprise.

Quels sont les avantages de créer votre propre SASU ?

Créer sa propre SASU présente de nombreux avantages. Tout d’abord, vous aurez un contrôle total sur l’entreprise. Vous pourrez prendre toutes les décisions, qu’il s’agisse des produits ou des services à proposer ou de la manière de gérer les opérations quotidiennes. Cela peut être une excellente opportunité si vous avez une vision spécifique de votre entreprise et que vous souhaitez la voir se développer d’une certaine manière.

Un autre avantage est que vous aurez une flexibilité totale en termes de rémunération. En tant que propriétaire de la SASU, vous pouvez décider du montant de votre rémunération, ainsi que de celle de tout autre employé ou entrepreneur. Cela peut être utile si vous essayez de minimiser vos dépenses ou de maximiser vos bénéfices.

Enfin, posséder sa propre SASU peut vous apporter une grande satisfaction personnelle. Savoir que vous êtes le responsable et que le succès ou l’échec de l’entreprise repose sur vos épaules peut être une grande source de motivation. Il peut également être très gratifiant de voir votre entreprise se développer et prospérer au fil du temps.

Si vous envisagez de créer votre propre SASU, n’hésitez pas à lire le Guide de la SASU pour plus d’informations sur les démarches à suivre.